Commentaire mensuel des marchés: Mars 2022

Investment Insights Team, Investment Strategist Team, Wealth Management

Résumé : les marchés d'actions se redressent tandis que les obligations continuent de chuter

En mars, les marchés de capitaux ont connu de fortes fluctuations, les investisseurs digérant les risques économiques et géopolitiques. Les actions mondiales ont progressé de 2,1 % au cours du mois (en USD), tandis que les obligations mondiales de première qualité ont reculé de 2,2 % (en USD). Les principaux thèmes abordés ont été les suivants :

  • Les actions ont rebondi tandis que les rendements obligataires ont repris leur ascension ;
  • La Fed a relevé ses taux directeurs de 0,25 % et prévoit d'autres hausses de taux d'intérêt ;
  • Les marchés chinois ont chuté en raison des craintes de sanctions et des blocages liés à la covid-19.

Les attaques au sol se sont poursuivies et l'Ukraine a réagi avec scepticisme à la promesse faite par la Russie, lors des négociations, de réduire ses opérations militaires. Les États-Unis ont interdit les importations de pétrole russe, tandis que l'UE est toujours divisée sur l'opportunité de sanctionner le secteur énergétique russe après que la Russie a annoncé qu'elle n'accepterait que les paiements en roubles. Après une reprise à la mi-mars, les marchés boursiers mondiaux ont de nouveau chuté à la fin du mois. Malgré un rebond, les actions mondiales ont subi leur plus grosse perte trimestrielle depuis le début de la pandémie. Dans les matières premières, la volatilité a dominé : le Brent a atteint son plus haut niveau en 14 ans (139 $/bl) avant de se replier en prévision d'une augmentation de l'offre américaine et d'une baisse de la demande chinoise. L'or est reparti à la hausse et a enregistré sa plus forte progression trimestrielle depuis la flambée de la pandémie au milieu de l'année 2020.

États-Unis : la Fed augmente ses taux ; l'inflation et la croissance en hausse

Le mois de mars s'est révélé être le pire mois pour les obligations du Trésor américain depuis 2003 : le rendement de référence du Trésor à 10 ans a touché un sommet de près de trois ans à 2,56 % au cours du mois. Une Réserve fédérale américaine (Fed) de plus en plus belliqueuse a signalé son engagement à lutter contre les pressions inflationnistes, en initiant sa première hausse des taux d'intérêt depuis 2018. L'inflation globale a augmenté à 7,9 % (a/a) en février, son plus haut niveau depuis 1982. La Fed a signalé six autres hausses, le taux des Fed Funds devant atteindre 1,9 % d'ici la fin de l'année, et M. Powell a laissé entendre que le bilan pourrait être réduit à partir du début de l'été. Dans le même temps, le premier lot de données post-invasion montre que la dynamique économique a persisté, l'indice PMI manufacturier ISM ayant atteint 58,6 en février 2022 (contre 57,6). La reprise du marché du travail américain s'est poursuivie, le taux de chômage tombant à son plus bas niveau depuis deux ans, à 3,7 %.

Europe : L'inflation atteint des sommets ; le sentiment est légèrement plus faible

Le taux d'inflation annuel de la zone euro a atteint un nouveau record de 7,5 % (contre 5,9 %), soit plus de trois fois l'objectif de 2 % de la BCE. La BCE a surpris les marchés en indiquant que son programme d'achat d'actifs pourrait prendre fin au troisième trimestre, ce qui a déclenché une vente massive d'obligations d'État européennes. Le taux de chômage est tombé à un niveau record de 6,8 % (contre 6,9 %) en février. L'indicateur ZEW du sentiment économique, très volatil, est tombé à -38,7 (contre 48,6) en raison des inquiétudes concernant les perspectives économiques et les pressions inflationnistes, tandis que le dernier lot d'enquêtes sur les entreprises (PMI) a légèrement baissé mais est resté à des niveaux d'expansion. L'évolution de la situation géopolitique a incité les décideurs à envisager de se passer des approvisionnements en gaz russe.

Reste du monde : l'économie chinoise s'affaiblit ; le yen atteint son plus bas niveau en 7 ans

L'indice Caixin China General Manufacturing PMI est tombé à 48,1 (contre 50,4), son plus bas niveau depuis 25 mois. Il s'agit également de la deuxième contraction de l'activité industrielle depuis le début de l'année, dans un contexte de mesures de confinement liées aux derniers développements de la covid-19. Outre la résurgence des contaminations, les actions chinoises ont connu un mois instable en raison de l'apparition de risques de sanctions et de réglementation. En Russie, la bourse de Moscou a rouvert partiellement et le rouble a retrouvé ses niveaux d'avant l'invasion (81 par USD). Le yen japonais est tombé à son plus bas niveau en sept ans, la Banque du Japon s'écartant de la tendance mondiale au resserrement des politiques monétaires et alimentant parallèlement les spéculations sur une éventuelle intervention visant à soutenir le yen.

Synthèse des marchés (au 31/03/2022 en monnaie locale)

Obligations Rendement 1 m % 1 an %
US 10 ans 2.34% -4.0% -6.6%
UK 10 ans 1.61% -1.6% -4.6%
Suisse 10 ans 0.60% -2.4% -5.1%
Allemagne 10 ans 0.55% -3.4% -5.8%
IG monde (couv. $) 3.09% -2.2% -6.8%
HY monde (couv $) 6.49% -0.6% -5.2%

 

Indices boursiers Niveau 1 m % 1 an %
MSCI World($) 368 2.2% -5.4%
S&P 500 4,530 3.7% -4.6%
MSCI UK 13,530 2.0% 4.7%
SMI 12,162 2.8% -4.3%
Eurostoxx 50 3,903 -0.4% -8.9%
DAX 14,415 -0.3% -9.3%
CAC 6,660 0.1% -6.7%
Hang Seng 21,997 -2.8% -5.7%
MSCI EM ($) 566 -2.3% -7.0%

 

Devises (taux nominal pondéré par les échanges) 1 m % 1 an %
Dollar américain  0.4%  0.8%
Euro -0.9% -1.2%
Yen -5.2% -5.6%
Livre sterling -1.7% -2.2%
Franc suisse -0.2% -0.7%
Yuan chinois  0.1% 1.1%
Autres Niveau 1 m % 1 an %
Or ($/once) 1,937 1.5% 5.9%
Brent ($/b) 107.91 6.9% 38.7%
Cuivre ($/t) 10,368 4.5% 6.4%

Source : Bloomberg, Rothschild & Co

Rendement total des marchés obligataires (depuis le début de l'année)

FR_March 2022 Graph MMS.png

Source : Bloomberg, Rothschild & Co, 31/21/2021 – 31/03/2022

 

Fichiers

Télécharger le Commentaire mensuel des marchés (PDF 197 KB)

Read more articles

  • The streaming market: challenged yet promising

    Thematic Insights

    With the projected revenue in the Video Streaming (SVoD) market expected to reach US$ 109 billion by 2024, the streaming industry stands as a testament to modern innovation and consumer demand. Discover the streaming market, how it has shaped our modern societies to become inescapable, its current challenges, and its promising potential in the next years to come.

  • UK general election

    Strategy Blog

    The starting pistol has been fired in the general election race, with the vote scheduled to take place on 4 July. In this strategy blog we preview the upcoming campaign and take an early look at the impact the election could have on investors and markets.

  • Supply chains: A quick health check

    Strategy Blog

    It’s been roughly six months since shipping disruptions in the Red Sea began, but what has been the impact on global supply chains? In this blog we take a look at the current state of play and consider whether there may be an impact on goods-related inflation.

  • Tariffs redux?

    Strategy Blog

    President Biden has raised tariffs on critical imports from China, following accusations of unfair trading practices. Falling trade barriers arguably helped foster previous spells of economic prosperity, so should investors be concerned at the return of tough tariffs?

  • Is the stock market's advance too narrow?

    Strategy Blog

    Much has been made of the ‘Magnificent Seven’ technology and AI companies that have boosted the US stock market, but should we be concerned about overconcentration? In this blog we delve into the history of major companies and ask how concentrated is too concentrated?

  • How much money do I need to retire?

    Insights

    No two retirement plans look the same, but making sure you have enough money to achieve your goals is key. Use cashflow forecasting to plan for the future, ensure you can enjoy your golden years, and take steps to preserving your wealth.

Back to top