Commentaire mensuel des marchés: Novembre

Investment Insights Team, Investment Strategist Team, Wealth Management

Résumé : Mode "risk-off" à cause du nouveau variant du coronavirus

Après avoir atteint de nouveaux sommets à la mi-novembre, les actions mondiales ont été mises sous pression et ont perdu 2,4 % au cours du mois (en USD), tandis que les obligations d'État ont été recherchées et ont gagné 1,1 % (en USD, sans couverture). Les principaux événements sont les suivants :

  • Un nouveau variant du coronavirus omicron alimente les craintes d'un ralentissement économique mondial ;
  • Les investisseurs se détournent des actifs à risque et des secteurs exposés à la pandémie ;
  • Les marchés ont revu à la baisse leurs prévisions de hausse des taux d'intérêt malgré une nouvelle augmentation de l'inflation.

Début novembre, l'augmentation des taux d'infection par le virus covid-19 en Europe a alimenté les craintes d'une recrudescence des restrictions sociales et d'un ralentissement économique. Le sentiment des investisseurs est ensuite devenu baissier, avec une chute des marchés boursiers fin novembre, alors qu'un nouveau variant hautement contagieux de covid-19, omicron, identifié en Afrique du Sud, a commencé à se propager. Les investisseurs craignent que les vaccins ne soient moins efficaces contre ce variant. En outre, les signaux contradictoires des banques centrales ont alimenté la volatilité. Alors que de nouvelles hausses de l'inflation soutiennent le plan de la Fed visant à resserrer la politique monétaire et à réduire plus rapidement les programmes d'achat d'actifs, la montée d'omicron et les effets économiques négatifs potentiels favorisent une politique plus souple. Au cours du mois, ce sont les actions européennes et asiatiques qui ont le plus chuté, tandis que les valeurs refuges telles que les obligations d'État de première qualité et les devises comme le USD et le yen ont augmenté. Les spreads de crédit se sont élargis et le prix du pétrole est tombé à 70 USD le baril (Brent) en raison des inquiétudes économiques. L'or a terminé le mois à peu près étale.

États-Unis : Données économiques robustes, taux d'inflation élevé et risque de fermeture de l'économie.

L'indice composite Markit US PMI a légèrement baissé en novembre, passant de 57,6 à 56,5 (manufacturier 59,1 contre 58,4 et services 57,0 contre 58,7), ce qui indique que la croissance reste forte, mais à un rythme légèrement inférieur. Les prix ont continué à augmenter rapidement, le taux d'inflation d'octobre ayant atteint 6,2 % en glissement annuel, dans un contexte de pénurie de l'offre et d'offres d'emploi non satisfaites. Le taux de chômage d'octobre est tombé à 4,6 %. Alors même que la nouvelle du variant omicron de la covid-19 était connue, le président de la Fed, Jerome Powell, a mis en garde contre une éventuelle accélération de la réduction des achats d'actifs pour lutter contre les taux d'inflation, ce qui a ébranlé les investisseurs. Dans le même temps, le Congrès américain a approuvé un accord de financement temporaire qui repousse la menace d'une fermeture du gouvernement de décembre à février.

Europe : Données PMI solides, l'inflation continue d'augmenter, nouveau gouvernement allemand

L'indice composite Markit PMI de la zone Euro a atteint 55,8 en novembre, contre 54,2 en octobre - son plus bas niveau en six mois -, ce qui témoigne de la poursuite d'une forte croissance (comme aux États-Unis). L'inflation des prix à la consommation dans la zone Euro s'est accélérée pour atteindre 4,9 % en glissement annuel, le taux le plus élevé depuis juillet 1991. L'inflation de base a grimpé à 2,6 %, le taux le plus élevé depuis 2002, accroissant la pression sur la BCE, qui est néanmoins restée publiquement pessimiste. En Allemagne, le premier gouvernement fédéral de coalition "feux tricolores" a été formé sous la direction d'Olaf Scholz.

Reste du monde : La croissance de la Chine s'accélère, l'économie du Japon se redresse et la livre turque s'effondre

La production industrielle de la Chine a augmenté de 3,5 % en glissement annuel en octobre et les ventes au détail de la Chine ont augmenté de 4,9 % en glissement annuel, une expansion légèrement plus forte qu'auparavant, mais reflétant également les freins pour contrôler les épidémies de covid-19 et les pénuries d'approvisionnement. L'indice PMI composite du Japon a augmenté à 52,5 en novembre (contre 50,7), indiquant le plus fort rythme de croissance depuis octobre 2018. La reprise est soutenue par l'assouplissement des restrictions covid-19 et l'envolée des taux de vaccination. L'économie indienne a progressé de 8,4 % en glissement annuel au troisième trimestre, soit le quatrième trimestre consécutif d'expansion. La livre turque s'est effondrée, touchant un plus bas historique par rapport au dollar américain. La chute a eu lieu après que le président turc Erdogan a défendu la poursuite de la réduction des taux d'intérêt par sa banque centrale, alors que l'inflation frôle les 20 %. Les tensions géopolitiques entre la Chine et Taïwan se sont intensifiées en novembre, des avions de l'armée de l'air chinoise ayant à nouveau pénétré dans la zone d'identification de la défense aérienne de Taïwan.

Synthèse des marchés (au 30/11/2021 en monnaie locale)

Obligations Rend. 1 m % 1 an %
US 10 ans  1.45%  1.1% -2.8%
UK 10 ans  0.81%  1.9% -3.8%
Suisse 10 ans -0.23%  1.8% -2.0%
Allemagne 10 ans -0.35%  2.2% -1.4%
IG monde (couvert $)  1.83%  0.2% -0.7%
HY monde (couvert $)  5.38% -1.4%  0.9%

 

Indices boursiers Niveau 1 m % 1 an %
MSCI World($) 374 -2.4% 14.0%
S&P 500 4,567 -0.7% 23.2%
MSCI UK 12,306 -1.9% 14.1%
SMI 12,160 0.4% 16.9%
Eurostoxx 50 4,063 -4.3% 17.3%
DAX 15,100 -3.8% 10.1%
CAC 6,721 -1.5% 23.9%
Hang Seng 23,475 -7.4% -11.6%
MSCI EM ($) 597 -4.1% -4.3%
Devises* 1 m %  1 an %
Dollar américain  1.6%  3.8 %
Euro -0.1% -2.9%
Yen  1.9% -6.3%
Livre sterling -1.0%  4.3%
Franc suisse  1.4%  1.5%
Yuan chinois  1.6%  8.4%

*Taux nominal pondéré par les échanges

Autres Niveau 1 m % 1 an %
Or ($/once) 1,775 -0.5% -6.5%
Brent ($/b) 70.57 -16.4% 36.2%
Cuivre ($/t) 9,515 -3.0% 22.8%

Source: Bloomberg, Rothschild & Co, 01/01/2021 – 30/11/2021

Source: Bloomberg, Rothschild & Co, 01/01/2021 – 30/11/2021

Fichiers

Télécharger le Commentaire mensuel des marchés (PDF 290 KB)