Texte Cookie Plus d’infos

Rothschild & Co: 2020 - Communiqué des résultats semestriels

  • Des performances sous-jacentes résistantes :

    • Conseil financier : revenus en baisse de 3% à 529 millions d’euros par rapport au 1er semestre 2019, reflétant la dynamique des fusions-acquisitions au début de la crise et notre capacité à répondre à l'évolution des besoins de nos clients
    • Banque privée et gestion d'actifs : revenus records de 252 millions d’euros, en hausse de 5% par rapport au 1er semestre 2019, reflétant la forte croissance des actifs sous gestion durant l’année 2019 et le niveau élevé des volumes de transactions. Poursuite d'une collecte nette dynamique en Banque privée
    • Capital-investissement et dette privée (Merchant Banking) : revenus en diminution de 52% à 53 millions d’euros par rapport au 1er semestre 2019, en l'absence de réévaluations des investissements au 1er semestre 2020, en revanche, forte hausse des revenus récurrents (+29%) portée par la croissance des encours sous gestion tirée par le succès des récentes levées de fonds
  • Revenus : baisse de 7% à 838 millions d’euros (S1 2019 : 898 millions d’euros)
  • Résultat net - part du Groupe hors éléments exceptionnels : 65 millions d’euros (S1 2019 : 124 millions d’euros), reflétant principalement l’absence de revenus liés aux investissements du Merchant Banking ayant un impact direct sur le résultat net du Groupe. Résultat net - part du Groupe incluant les éléments exceptionnels : 60 millions d’euros (S1 2019 : 134 millions d’euros)
  • Bénéfice par action (BPA) hors éléments exceptionnels : 0,88 € (S1 2019 : 1,73 €) et BPA y compris éléments exceptionnels : 0,82 € (S1 2019 : 1,88 €)
  • Impact de la variation des taux de change positif de 4 millions d’euros sur les revenus et négligeable sur le résultat net - part du Groupe d’1 million d’euros

Alexandre de Rothschild, Président exécutif, a déclaré :

« Notre priorité durant la crise COVID-19 a été et reste la santé et le bien-être de nos collaborateurs. C'est grâce à leur agilité et à leur forte implication que nous présentons aujourd'hui des résultats solides, signes de la résilience de notre modèle économique dans des conditions de marché aussi difficiles.

Avec un très bon début d'année dans le domaine des fusions-acquisitions, l’activité de Conseil financier a été soutenue au deuxième trimestre par une forte demande de conseils en financement et en restructuration. L'activité de Banque privée et gestion d'actifs a vu ses revenus et sa collecte nette progresser au 1er semestre. Sans surprise, les revenus de l’activité de Merchant Banking ont souffert de l’absence de réévaluation des investissements, même si les revenus récurrents ont augmenté grâce à la forte croissance des actifs sous gestion tirée par le succès des récentes levées de fonds.

Les générations qui se sont succédées à la tête de notre Groupe depuis plus de deux siècles ont su traverser les périodes difficiles. Ainsi le Groupe continue de se développer sans se départir de son approche prudente centrée sur ses clients. Aujourd'hui, notre structure financière est saine avec un bilan solide et un ratio de fonds propres élevé de 19,6%.

Fort de l’indépendance de notre modèle et de notre présence mondiale, l’activité de Conseil financier est bien positionnée pendant cette période pour accompagner étroitement ses clients. Les niveaux d'activité, observés jusqu’à présent au troisième trimestre, sont encourageants, mais nous restons prudents dans un tel contexte.

L’activité de Banque privée et gestion d'actifs est robuste. Elle fait face au demeurant à un second semestre plus difficile en raison de la baisse attendue des volumes de transactions et de l'environnement de taux d'intérêt bas.

Enfin, l’activité Merchant Banking est résiliente grâce à la concentration sectorielle des investissements et l’accroissement des revenus récurrents. »

Communiqué sur les résultats semestriels (PDF 334 KB)

Plus d'information

Relations Investisseurs