Ce site utilise des cookies pour nous aider à administrer et améliorer le site internet, et pour comprendre l’expérience des utilisateurs. En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies. Pour en savoir plus ou pour modifier les paramètres de votre navigateur afin de ne plus accepter les cookies, veuillez consulter notre politique en matière de cookies. Plus d’infos

Investissement Responsable

The Sustainable Finance Disclosure Regulation (SFDR)

L'Union européenne a établi un plan d'action sur la finance durable visant à inciter le système financier à soutenir les actions de l’UE en matière de climat et de développement durable.

Le règlement européen (UE) 2019/2088 dit « Sustainable Finance Disclosure » (SFDR), entré en application le 10 mars 2021, est un élément clé de ce plan d'action. En effet, il définit des exigences de transparence vis-à-vis des politiques d'atténuation des risques ESG et de leur prise en compte dans les processus d'investissement.

Chez Rothschild & Co, nous pensons que le règlement SFDR ne doit pas seulement être perçu comme une obligation réglementaire. Il s’agit pour nos activités d’investissement, d’une réelle opportunité d’aligner leurs stratégies avec des objectifs de durabilité communs à tous les acteurs du marché.

Rothschild & Co a formé un groupe de travail dédié à la mise en œuvre des recommandations de la Taskforce on Climate related Financial Disclosures et au règlement SFDR, en collaboration avec le Comité d'Investissement Responsable du Groupe et les entités concernées.

Les politiques d’intégration du risque de durabilité de nos entités (SFDR)

Conformément à l'article 3 du règlement SFDR, applicable au 10 mars 2021, les documents listés ci-dessous détaillent la manière dont les entités éligibles au sein du groupe Rothschild & Co intègrent les risques de durabilité dans leur processus d'investissement.

Les politiques de déclaration d’incidences négatives (SFDR) de nos entités 

Conformément à l'article 4 du règlement SFDR, applicable au 10 mars 2021, les documents listés ci-dessous détaillent la manière dont les entités éligibles au sein du groupe Rothschild & Co prennent en compte les principales incidences négatives dans leurs process d’investissement.

Les politiques de rémunération (SFDR) de nos entités

Rothschild & Co gère activement les risques en matière de durabilité au sein de ses activités. Une politique de risques en matière de durabilité a été mise en place ; elle prévoit un encadrement des pratiques d’investissements pour les collaborateurs impliqués dans la recherche, l’analyse, la prise de décision, le suivi, le conseil et la gestion. Rothschild & Co s’engage à une prise en compte régulière des risques en matière de durabilité dans ses process de formation, de développement et de déclarations vis-à-vis de ses employés afin de s’assurer de la conformité des pratiques avec nos politiques. Le respect des politiques de risques en matière de durabilité est un des critères qui sera pris en compte dans les revues de performance annuelles et dans les décisions relatives aux rémunérations pour les employés concernés. Le groupe a mis à jour sa politique de rémunération, posant les bases pour l’actualisation de ces politiques au niveau des entités concernées. 

Conformément à l'article 5 du règlement SFDR, applicable au 10 mars 2021, les documents listés ci-dessous détaillent la manière dont les entités pertinentes au sein du groupe Rothschild & Co prennent en compte les risques de durabilité dans leurs politiques de rémunération.

Eléments publics disponibles :